Author Archives: Mami & Vincent

3ème rapport du versement des dons reçus pour Kumamoto

Le total des dons reçus est à ce jour de 11 419 euros.
4 000 euros ont déjà été transférés à « Voluntary Architect’s Netowork ».
4 000 euros ont aussi déjà été transférés à la Préfecture de Kumamoto.
3 419 euros sont transférés à la Préfecture de Ohita.

Le détail des dons reçus se trouve en suivant ce lien : (suite…)

Posted in Français | Tagged , | Leave a comment

2ème rapport du versement des dons reçus pour Kumamoto

Le total des dons reçus est à ce jour de 8 355.65 euros.
4.000 euros ont déjà été transférés à « Voluntary Architect’s Netowork ».
4.000 euros sont transférés à la Préfecture de Kumamoto.

JAPONAIDE a fait ses collectes en faveur de « Voluntary Architect’s Netowork » et de la Préfecture de Kumamoto.
Des dommages ont également eu lieu à Ôïta et le soutien leur arrive très lentement. C’est pourquoi nous avons décidé de faire parvenir le reste des dons, et tout ce qui continue à arriver à JAPONAIDE depuis tous les points de collectes en France, à la Préfecture d’Ôïta en juin.
Nous vous remercions sincèrement pour votre coopération.

Le détail des dons reçus se trouve en suivant ce lien :


par chèque €4015.00

par virement €250.00

boite de dons €4090.65

Paris, Banlieue
GRAND HANAMI au Jardin d’acclimatation Paris Komatchi (23 et 24 avril)€91.39
OKOMUSU€54.10
IPPUDO Saint-Germain€159.18
Association Culturelle Franco-Japonaise de TENRI€200.00
Concert de charité pour Kumamoto-Kyushu (30 avril)€333.33
Belle & en forme (8 mai)€53.40
Concert de tambours japonais de UTATSU ZA à Clichy (14 mai)€406.90
Lyon
Association Lyon-Japon « Nihonjinkai »€81.40
Restaurant TOMO€29.30
Restaurant En Mets Fais Ce Qu’il Te Plait€300.00
Epicerie coréenne et Japonaise Kimchi€58.90
Fromagerie Tête d’Or€43.80
La Marquise Club (Péniche)€63.00
Chez Terra€121.00
Restaurante Flair€19.00
Actions lyonnaises pour Kumamoto Japon (14, 15 mai)€1593.95
Tours
Association Hinodé (23 avril)€442.00
Hyères
Restaurant SACHI€40.00

total : €8355.65


20160530-熊本地震-熊本県庁 Accusé de réception: Préfecture de Kumamoto

tous les points de collectes en France (des associations, des boutiques)

  • OKOMUSU
    11 rue Charlot 75003 Paris
  • IPPUDO Saint-Germain
    14 rue Grégoire de Tours 75006 Paris
  • Association Hinodé Tours
  • Restaurant En Mets Fais Ce Qu’il Te Plait
    43 Rue Chevreul, 69007 Lyon

Les frais de transfert sont payés par les frais de structure de JAPONAIDE. Aucun don n’est utilisé pour ces frais.
Merci encore sincèrement pour votre chaleureux soutien.


Posted in Français | Tagged , , , , | Leave a comment

1er rapport du versement des dons reçus pour Kumamoto

A ce jour, lors des collectes durant nos évènements et en chèques reçus directement à l’association, 4.349,72 euros nous ont été confiés.
4.000 euros sont transférés à « Voluntary Architect’s Netowork » afin que l’architecte Shigeru Ban réorganise dès le 8 mai des abris en urgence.
Le reste des fonds et des dons qui arriveront plus tard lors de collectes organisées dans toute la France seront transférés à la Préfecture de Kumamoto.
Nous remercions sincèrement votre chaleureux soutien et votre coopération.

Report 1: Paper Partition System Installation Provided at Evacuation Facilities

04/05/2016-VAN

Posted in Français | Tagged , , | Leave a comment

Journées du Patrimoine – Rue Visconti-des-Prés

DSC_0405-1-2013-09-14Le quartier culturel, intellectuel et artistique de St Germain des Prés, abrite également de nombreuses galeries. A deux pas de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, se trouve la rue Visconti des Prés.
Le 14 septembre se sont déroulées en Europe les journées du Patrimoine. A cette occasion, l’association de la rue Visconti des Prés a organisé une fête.
Le Projet Milaï y a tenu un stand pour présenter son livre.
JAPONAIDE a aidé Milaï et a exposé sur le stand des photos du tsunami du journal Ishinomaki Hibi Shimbun. Il y a eu également une vente de foulards crées par l’association Katakurisha Orihime et des sous-verres estampillés Ishinomaki Kizuna, fabriqués à l’aide de tissus récupérés dans un magasin détruit par le tsunami.
DSC_0373-3-2013-09-14Nous n’étions que mi-septembre, mais durant cette journée, il faisait froid et la pluie n’a pas cessée. Malgré cette météo, des visiteurs sont venus et il a été vendu plus d’objets qu’escompté.
Un homme qui a acheté un foulard et apprécié sa qualité a été agréablement surpris de comprendre que son geste permettait également de venir en aide aux victimes du tsunami.
Cela fait 2 ans et demi que la catastrophe a eue lieu et nous sommes touchés que les soutiens français perdurent.


DSC_0353-2-2013-09-14Au total 179.90€ ont été récoltés et sont répartis de la manière suivante :
72.40€ (boîte JAPONAIDE + la moitié des ventes du livre Milaï) sont offerts pour fabriquer et distribuer dans le monde le journal des enfants Ishinomaki Hibi Kodomo Shimbun.
104€ (foulards) sont envoyés à l’association Katakurisha Orihime
3.5€ (badges) sont utilisés pour les frais d’envois d’argent de France au Japon.

Posted in Français | Leave a comment

Qu’est-ce que la renaissance ? — Ce que nous apprend la musique

Erika Ito fait partie de l’orchestre Superkids qui a participé au concert commémoratif de Paris le 11 mars 2012. Elle est en première année au Lycée Takada de la Préfecture de Mie.

Avec cet essai, elle a reçu le 1er prix de la jeunesse lors de la sixième édition du Prix Jiro Abe. Ce concours, ouvert aux lycéens est organisé par la section littéraire de l’université du Tohoku. Le thème était « renaissance ».

Japonaide est heureux de présenter ce texte exprimant les sentiments ressentis dans la zone sinistrée, ainsi que le pouvoir de la musique.

Merci à Mademoiselle Ito et à Monsieur Toshihisa Yokomori, producteur de l’orchestre au centre d’arts et de culture de Hyôgo.


L’été 2011, à mon arrivée à Aéroport de Sendai, j’étais toujours nerveuse. Malgré mon désir compulsif de venir, aujourd’hui encore je me souviens avec angoisse de ce sentiment d’utilité à être présente. Les membres de l’orchestre habituellement gais étaient tous tranquilles. Parmi les parents, les sentiments étaient mitigés au sujet de cette visite organisée précipitamment. Le programme n’a été décidé qu’à la dernière minute et le manque d’information a intensifié l’anxiété. Des échanges de courriels interrogeaient sur des questions telles « qu’est-ce qu’une baignoire portative » ou « combien de bouteilles d’eau devons nous prendre ». Les médias étaient notre seul moyen de nous tenir informés de la situation dans le Tohoku. C’était comme partir sans défense vers un monde inconnu.
(Lire la suite…)

Posted in Français | Tagged , | Leave a comment

Solidarité pour la reconstruction de l’Est du Japon

C’est un concert en duo avec Manna ITO et Paul MONTAG. Manna ITO est une soliste du Chœur de Radio France. Elle jouit d’une grande réputation en France et dans de nombreux pays. Elle travaille activement et chante avec l’Orchestre National de France au Théâtre des Champs Élysées. Paul MONTAG est un jeune pianiste de musique de chambre renommé en France et au Japon.

Un exposé sur l’état actuel des zones sinistrées sera également présenté.

ADRESS : 17, rue St.Antoine, 75004 Paris
DATE : le samedi 17 mars
HEURE : 17:30 – 19:00
ENTREE GRATUITE

Programme

Première partie :
Présentation de l’état actuel du projet de culture des pétoncles et noix de Saint-Jaques à Ishinomaki, préfecture de Miyagi.
www.kinka-hoya.com

Deuxième partie :
Concert en duo de Manna ITO et Paul MONTAG (Principalement des mélodies françaises)
Henri DUPARC
– Élégie
– Au pays où se fait la guerre
Reynoldo HAHN
– La Paix
– La Pêche

Troisième partie :
Présentation de l’état actuel des zones sinistrées par des bénévoles qui étaient sur le terrain.

Biographie des musiciens

Manna ITO – Soprano
Née à Tokyo. Elle a commencé à apprendre le piano et le solfège à l’âge de 4 ans. Après ses études à l’Université de Musique de Kunitachi, département de musique vocale, elle se produit au Studio Opéra de Tokyo Nikikai dans le rôle de Susanna (« Les Noces de Figaro » de Mozart), Gilda (« Rigoletto » de Verdi) ou Musetta (« La Bohème » de Puccini). En 1991, elle étudie en Italie au côté du ténor Arrigo POLA. Puis, elle apprend avec Édith SELIG à l’École Normale de Musique de Paris, et Éliane MANCHET au Conservatoire Municipal de Musique Hector BERLIOZ. A l’issue de ses Master Class, elle remporte à l’unanimité le premier prix du Conservatoire National de Paris. Depuis fin 1996, elle est membre du Chœur de Radio France. Elle poursuit également sa carrière de soliste. Elle a également séjourné en Allemagne pour se perfectionner. Elle a enregistré un récital avec Paul MONTAG grâce à Stéphane GOLDET de France Musique. Quand elle travaille avec MONTAG, elle chante de la musique moderne comme celle d’Olivier MESSIAEN, de Florent SCHMITT ou de Henri DUTILLEUX. Elle était soliste pour les représentations de « Peer Gynt » de l’Orchestre National de France au Théâtre des Champs Élysées.

Paul MONTAG – piano
Né en 1982. Il a commencé le piano à 4 ans. A 11 ans, il remporte le premier prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. A 13 ans, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris d’où il sort avec un prix de récital de piano et un prix de musique de chambre. À l’École Normale de Musique de Paris il apprend avec Christian IVALDI et Chantal DEBUCHY et reçoit le diplôme de concertiste. Depuis son enfance, il est l’invité de nombreux festivals en Europe, ainsi qu’à Paris à la Salle Gaveau, la Salle Cortot et au Théâtre Mogador. Il vient régulièrement au Japon pour enseigner la musique à des étudiants japonais et faire des récitals. Il aime la diversité musicale et affectionne plus particulièrement la musique contemporaine en participant à des créations ou bien encore à des enregistrements pour France Musique ainsi que pour la télévision Japonaise. Il vient de finir d’enregistrer les œuvres complètes de Albert ROUSSEL.

Lors de ce petit récital du 17 mars, il va interpréter « Chanson triste » et « Au pays où se fait la guerre » de Henri DUPARC, ainsi que « La Paix » et « La Pêche » de Reynald HAHN.

Organisateur : Église Protestante Japonaise de Paris

Posted in Français | Leave a comment

MILAï– des ailes pour l’avenir

Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, les 15 et 16 novembre dernier, l’association « Projet Milaï » a proposé un événement culturel en faveur des victimes du séisme et du tsunami qui ont touché le Japon le 11 mars 2011.
A la Mairie du 6ème arrondissement de Paris, l’association « Projet Milaï » a présenté son livre « Milaï – des ailes pour l’avenir », convié les visiteurs à une exposition photos et à des ateliers, concerts et discussions. (en japonais « milaï » signifie « futur »). Le livre « Milaï – des ailes pour l’avenir » est publié pour les enfants touchés par la catastrophe. Ce livre  est composé de mots d’espoir écrits par des enfants français, ainsi que des portraits d’enfants souriants pris par deux photographes (l’un français et l’autre japonaise).

Durant ces deux journées, les photographes Mayumi Suzuki et Ai Kimura exposaient leurs vues de la ville d’Onagawa, située dans la région de Miyagi, afin que chacun puisse découvrir les dégâts occasionnés.

Chaque visiteur était incité à laisser un message à l’attention des victimes, soit simplement sur papier soit dans l’un des livres « Milaï – des ailes pour l’avenir ». Les messages et ouvrages ont été ensuite envoyés aux enfants japonais. Afin de faire découvrir la culture japonaise, des ateliers d’Origami, de Calligraphie, de Manga et de Shiatsu étaient présentés.

Le premier jour de l’exposition, accompagnés au piano, des enfants parisiens étaient invités à lire quelques mots d’espoirs du livre.Puis, des textes de Paul Claudel  et de Bernard Comment ont été lus.Ensuite, la pianiste Junko Okasaki  a interprété un extrait des « miroirs » de Maurice Ravel.La soirée s’est poursuivie autour d’une discussion entre les deux photographes Mayumi Suzuki et Ai Kimura sur le thème « Au-delà du Tsunami du 11 mars 2011, vers l’espoir ».La musique a clos la journée avec les tambours japonais (taïko) du groupe Wadaiko Makoto.

Nous espérons que ces deux journées ont permis à chacun et surtout aux enfants, de penser aux enfants japonais.

Durant cette exposition, le livre «Milaï – des ailes pour l’avenir »,  des sablés cuisinés par « Labo Love Japon » et des badges « Japonaide » étaient vendus.

Le livre a rapporté 518€ et les dons se sont montés à 53,61 €. « Projet Milaï » a souhaité reverser le total des 571,61€ à la « Croix Rouge Japonaise ». Les ventes de sablés et de badges ont rapporté 398€. 109.50€ ont été utilisés pour l’envoi des livres au Japon. Avec l’accord de« Labo Love Japon » et de « Projet Milaï », le solde 288.50€ sera utilisé pour les prochaines activités de « Japonaide » . Merci à tous ceux qui sont venus à la Mairie ainsi qu’aux bénévoles présents durant ces deux journées.

Posted in Français | 1 Comment

Festival FUKUSHIMA

En août 2011, Nobuyoshi ASAHI de l’équipe Japonaide s’est rendu à Fukushima pour le Project FUKUSHIMA :

« Festival FUKUSHIMA! »

Du train qui me conduisait à Fukushima, le soleil, la montagne et le fleuve étaient radieux, comme avant ce 11 mars 2011, comme avant ce tremblement de terre. Nous pouvions presque en oublier le risque radioactif

(Lire la suite…)

Posted in Français | Tagged | Leave a comment

Soirée des arts vivants japonais

Le mercredi 5 octobre, au Studios Campus dans le quartier parisien de Bastille, a eu lieu un concert de charité organisé par Tsunagari Taiko Center.
Le thème de la soirée était « construire de meilleurs lendemains et donner le courage par l’art »
La soirée fut bien plus riche qu’un simple concert. Dans une ambiance conviviale, les spectateurs ont pu rentrer en contact direct avec les artistes. Au cœur des échanges, l’explication des instruments utilisés et des danses présentées.

En invité spécial, Keita KANAZASHI instrumentiste de Wadaiko dans le groupe japonais UNITE HAYATO était présent. Pour débuter la soirée, Il s’est joint aux artistes présents pour un concert très impressionnant.
Puis, la danse a pris le pas. Le style Gujo était à l’honneur avec les danses « Gen Gen Bara Bara » et « Harukoma ». Le genre Awa était également présenté avec la danse « Awa-Odori ».
Ensuite, un groupe franco-japonais a interprété la pièce « Kojo no Tsuki » au shakuhachi (flute droite en bambou).
Pour clore la soirée, tous les artistes se sont retrouvés sur la scène pour entourer un percussionniste africain jouant du Taiko. Les spectateurs ont également pu jouer de ces instruments, preuve que la musique rassemble et abolit les frontières.

Durant cette soirée, les dons se sont élevés à 279.55€. 130€ ont permis de payer la location de la salle.
Cette soirée à permis de récolter 279,55 €. Grâce à la générosité des Studios Campus qui accueillaient l’événement ainsi qu’aux organisateurs qui ont financé 50% des frais sur leurs fonds propres, seuls 80 € seront prélevés pour financer la salle (au lieu des 130 prévus initialement), permettant ainsi d’envoyer 199,55 € à Art Revival Connection Tohoku.
Merci à Studios Campus, Tsunagari Taiko Center, à tous les artistes et aux spectateurs présents.

Posted in Français | Tagged , , , , , | Leave a comment

Le voyage du patrimoine « Dynamo-Fukushima » Nef du Grand Palais

Le troisième week-end de septembre se sont déroulées les « Journées européennes du Patrimoine » dont le thème était « Le voyage du Patrimoine ».
Cette année, durant deux jours, les 17 et 18 septembre 2011, les lieux culturels français (et européens) était gratuitement ouverts au public.

Pour l’occasion, l’artiste contemporain Yann Toma et son équipe de « Ouest Lumière » ont investi le « Grand Palais ». Ce bâtiment a été construit pour l’Exposition Universelle de 1900, période où l’énergie n’en était qu’à ses balbutiements.


Making of : Dynamo – Fukushima installation… par Rmn-Grand_Palais

L’œuvre créée par Yann Toma s’intitulait « Dynamo Fukushima ». C’était une installation interactive où le public participait à une expérience unique.
Il était invité à pédaler sur 240 vélos prêtés par la ville de Paris, pour produire de l’électricité symboliquement envoyée à Fukushima.

Durant ces deux jours 16.500 visiteurs se sont succédés sous la nef du « Grand Palais ». Ce fut le troisième lieu le plus populaire en France durant ce week-end des « journées du Patrimoine ».

Même si l’électricité n’a pas concrètement été envoyée à Fukushima chacun a pu penser à la situation au Japon, réfléchir à la relation entre l’énergie et l’environnement.
Les enfants et les adultes ont tous pédalés avec vigueur et force, comme si l’énergie était réellement envoyée au Japon.


En vélo sous la nef! Journées du patrimoine… par Rmn-Grand_Palais

A l’entrée du bâtiment, les visiteurs étaient accueillis par l’équipe de « Paris Komatchi ». Malgré la fraicheur et la pluie, vêtues de kimono, les membres ont reçus le public avec le sourire caractérisant l’optimisme japonais.

A la boutique, des cartes postales initiées par Miki Nitadori et fabriquées par les étudiants d’une école d’art étaient en vente. Des cartes dessinées par des enfants de Fukushima et des badges de l’association « Ringono » et de l’association « Japonaide » étaient également disponibles.
La recette des ventes s’est élevée à 2.883€. Les impressions et la fabrication des badges ont coûtés respectivement 146,31€ et 81,60€.
Les 2.655,09€ de bénéfices ont été reversés à « Ringono » qui va utiliser ces fonds pour ses activités au Nord du Japon.

Merci à tous les participants qui ont contribué à faire de cette performance un succès, ainsi qu’aux équipes du « Grand Palais » et de « Ouest Lumière », et à tous les bénévoles.


RMN
www.dynamo-fukushima.org
OUEST-LUMIERE
Ringono
Tsunagari Taiko Center
Paris Komatchi

Posted in Français | Tagged , , , , | 1 Comment