Report Maison de Kiso

Le lundi 24 octobre 2011, une fête a été organisée pour accueillir en France trois enfants venus tout droit de Fukushima. L’évènement a eu lieu à la maison de Kiso, une maison traditionnelle japonaise au coeur du bois de Boulogne.

C’est Mme Jane Cobbi, conservatrice de la maison de Kiso, qui a organisé cette petite cérémonie d’accueil. C’est également elle qui encadre l’hébergement en France des enfants japonais des régions sinistrées. On peut dire que c’est grâce à l’énergie et à l’action constante de gens comme elle que les secours et l’hébergement d’urgence ont pu être mis en place aussi rapidement.

Déjà reconnue pour son action dans le monde japanophile, elle a été d’une grande aide une fois encore et fait preuve d’une gentillesse remarquable.

Environ trente personnes ont participé à l’évènement. Chacun a pu apporter soit à boire soit à manger, et la fête s’est déroulée dans une ambiance détendue, presque familiale. Il était difficile de ne pas sourire à voir les enfants courir joyeusement à droite et à gauche. Nous espérons que cette fête aura été pour eux l’occasion de se détendre et de s’amuser un peu.

Il suffisait de leur parler un instant pour se rendre compte de l’ampleur qu’a eu la catastrophe de Fukushima.

« Je ne veux pas appeler ma mère là-bas, Je ne veux pas penser à des choses qui font peur. Je veux m’amuser, profiter de ma nouvelle vie en France. »

Ces mots sortis de la bouche d’une toute jeune fille, qui sans pour autant oublier l’idée de rentrer un jour chez elle, a su rassembler assez de courage pour oublier un temps la catastrophe et sourire à nouveau.

A l’occasion de cette fête nous avons organisé un vide grenier, dont les recettes, élevées à 254,60 euros, ont été entièrement reversées à l’association « Action, Enfants de Fukushima ».

Nous souhaitons remercier à nouveau tous ceux qui ont aidé à installer les stands par le grand froid qu’il faisait ce jour là, à commencer par Mme Jane Cobbi.

Nous voudrions remercier également ceux qui ont fait don de certains de leurs objets personnels pour l’occasion, sans qui la vente n’aurait jamais eu lieu.

 

Cette entrée a été publiée dans Français. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>