311 NEW MORNING JAPAN – rapport

Nous vous remercions d’être venus si nombreux assister au 311 NEW MORNING JAPAN. L’événement s’est tenu le 10 mars dernier au New Morning, salle hautement reconnue sur la scène du jazz français. Grâce à votre soutien la salle était plus que remplie, et les musiciens qui étaient présents ce soir-là ont pu jouer dans une ambiance chaleureuse. Un quartet composé de musiciens qui vivent en France et du trompettiste de jazz Hino Terumasa, et d’autres musiciens venus tout droit du Japon : c’est une représentation tout à fait exceptionnelle à laquelle nous avons eu l’honneur d’assister. Sur un ton naturel et en toute simplicité Hino Terumasa nous a parlé des régions touchées par le séisme au Japon, laissant un souvenir inoubliable aussi bien aux spectateurs qu’aux musiciens et aux organisateurs qui étaient présents ce soir-là.

311 NEW MORNING JAPAN - Never Forget 311

La société qui s’est chargée de la vente des billets nous ayant récemment remis son rapport, nous sommes heureux de vous faire part des résultats de la soirée : 316 billets ont été vendus au total, et en comptant les organisateurs, les sponsors et leurs invités, ce sont près de 400 personnes qui se sont déplacées pour l’événement et ont contribué à la quête. Pour chaque billet vendu, et après déduction des frais d’organisation, 18 € seront reversés à l’orchestre junior de Kesennuma, THE SWING DOLPHINS. Plus que des instruments, c’est une salle où se faire entendre qui manque à ces jeunes musiciens, encore trois ans après la catastrophe. Avant le séisme, les SWING DOLPHINGS étaient d’importants acteurs culturels et représentants de cet endroit isolé qu’est Kesennuma. Mais les espaces de répétition ont été perdus dans le tremblement de terre, en même temps que les instruments de musique. Dans ces conditions, et chacun luttant pour survivre, c’est bien malheureusement que les membres de l’orchestre en sont venus à se dire que l’heure n’était plus à la musique. Dans ces régions côtières ravagées par le séisme, les habitations, les écoles et les terrains de sport ont tous été perdus ou remplacés par des préfabriqués. De nombreuses zones ont dû être interdites au public pour permettre l’avancée des travaux, et les endroits où l’on pouvait avant courir où chanter à pleine voix semblent avoir entièrement disparu. Bien que conscients de la situation de leurs parents et des efforts qu’ils fournissent chaque jour pour permettre à leurs familles de survivre, les enfants de l’orchestre ne pouvaient s’empêcher de regretter l’époque où ils jouaient encore de leurs instruments ensemble et librement. Avec le temps, il devint peu à peu évident qu’il ne serait plus possible de poursuivre les travaux sans prévoir un espace où les enfants pourraient se détendre et poursuivre leurs loisirs comme ils le faisaient avant la catastrophe. Il s’agissait cependant d’un projet voué à la musique, plus particulièrement au jazz, et au vu de la situation, il semblait difficile d’obtenir le soutien de l’administration pour le mener à bien. La musique est un formidable exutoire d’énergie, une chose que nous avons l’habitude de considérer comme presque essentielle pour le moral.
C’est la raison pour laquelle nous sommes heureux de pouvoir participer à ce projet, et d’aider ces enfants à retrouver un lieu où jouer ensemble.

316 personnes x 18€ = 5688 €
Quête : 308,49 €
Total 5996,49 €

En ajoutant les frais de transfert, c’est un total de 6000 € qui sera envoyé au Japon pour cette cause, et ce grâce à votre soutien à tous. Nous remercions à nouveau tous les spectateurs, les musiciens, et ceux qui nous ont aidés à faire de cet événement une réussite.

Cette entrée a été publiée dans Français. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 311 NEW MORNING JAPAN – rapport

  1. Ping : [vidéo] 311 NEW MORNING JAPAN | JAPONAIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *