Arigato — Avec tous nos remerciements

La Maison de l’architecture en Île-de-France située à proximité de la gare de l’est, dans le 10ème à Paris était autrefois une abbaye puis un hôpital militaire. De cet ancien bâtiment se dégage le poids de l’Histoire de part son aspect original et ce, jusque dans chacun de ses piliers.
C’est dans ce monument très représentatif de Paris que s’est tenue, le 9 mars 2013, l’exposition de photos rendant compte du projet « Minna no ië » (Maison pour tous) à Rikuzentakada.

L’exposition qui a enregistré une fréquentation importante a été un vrai succès grâce aux visiteurs et donateurs.
Toute la journée un public très attentif a pu observer et découvrir les photos, des plans, en prenant connaissance du projet et des fascicules qui avaient été distribués à la Biennale de Venise.  Ce fut l’occasion pour tous les visiteurs de poser des questions à JAPONAIDE sur le projet et de transmettre des messages d’encouragement à l’archipel.

De nombreux artistes se sont joints à cet événement en créant une ambiance exceptionelle: à 15h, un concert de guitare et flûte par Shinichiro TOKUNAGA et Kana OTANI, à 19h, une performance de clarinette et danse par Hidehito NAKA et Nobuyoshi ASAI, et le soir, un cocktail par Labo Love Japon.

A cette occasion, nous avons reçu 345,50 € de dons qui seront envoyés pour le projet de « Minna no ië » (Maison pour tous) par JAPONAIDE.

A tous les donateurs, français ou d’autres nationalités qui ont aidé au financement de la construction de « Minna no ië », nous tenons à exprimer toute notre reconnaissance: « ARIGATO ».


Cette exposition a pu se prolonger à partir du 19 mars à la Maison de la culture du Japon à Paris. Et le projet de « Minna no ië » (Maison pour tous) a reçu pour 139,39 € de dons collectés par la boutique de la Maison de la Culture du Japon.

Nous tenons, à nouveau, à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont collaboré à cet événement.

Cette entrée a été publiée dans Français, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *