Yutaka Sado en Concert à l’UNESCO 311

11.3.11 Un an après

≪ Que pouvons-nous faire suite au séisme du Japon ? ≫ Partant de cette question survenue, nous avons organisé un concert de charité le 10 avril 2011 à la Salle I à l’UNESCO avec 114 musiciens demeurant à Paris et ses environs dont la totalité de la recette (21354,93 euros) a été reversée à la Fédération Nationale des associations UNESCO au Japon. Un an après le séisme, nous organisons à nouveau un concert de charité en hommage aux victimes du séisme avec la participation de l’orchestre composé essentiellement des musiciens professionnels volontaires, et du Super Kids Orchestra sous la direction du chef d’orchestre de renom, Yutaka Sado. L’objectif du concert à l’UNESCO d’après un an du Tsunami au Japon va non seulement consacrer à collecter des fonds mais offrir aussi un endroit afin d’échanger des messages pour une part « merci » venant du Japon pour le monde entier et pour d’autre part « solidarité » qui serait reconfirmée entre les musiciens japonais et non-japonais.

Date et horaire: dimanche 11 mars 2012 Exposition photo à 14:00, Concert à partir de 15:00
Lieu : Maison de l’UNESCO salle I
Adresse : 125, avenue de Suffren, 75007 Paris (Métro : Ségur)

Prix des billets : 30 euros , 20 euros (tarif étudiant) *Le montant total sera reversé entièrement au programe de la bourse « UNESCO Association Scholarship for 3.11 Disaster Stricken Children and Students » et Ishinomaki Meiyukan, un organisme caritatif pour accueillir et aider les victimes du Tsunami du 11 mars. Les billets sont en vente actuellement à la Fnac.
sous réserve de places disponibles

*Concert réservé aux personnes de plus 7 ans.

En savoir plus

Programme

  • 1ère partie
    Le Super Kids Orchestra
    1. Johann Sebastian Bach : Ouverture (Suite) No. 3 en ré majeur BWV 1068 : II. Air, « Air sur la corde de sol »
    2. Yasushi Akutagawa : Triptyque – I. Allegro
    3. Piotr Ilyich Tchaikovsky : Serenade, op. 48, do majeur – III. Elegie ; Larghetto elegiaco
    4. Ottorino Respighi : Trois suites de Danses et Airs anciens : Suite III – VI. Passacaglia
    5. Bill Whelan (arr. Yannick Paget) : Riverdance
    6. Frédéric Chopin – Concerto pour piano no 1 en mi mineur, op. 11 2ème mouvement Romance : Larghetto
      Soliste : Nobuyuki TUJII
  • 2ème partie
    1. Ludwig van Beethoven : Ouverture d’Egmont op.84
    2. Piotr Ilitch Tchaïkovski : Concerto pour violon en ré majeur op. 35
      I. Allegro moderato II. Canzonetta. Andante III. Finale. Allegro vivacissimo
      Soliste : Ryosuke SUHO
    3. Maurice Ravel : Boléro
    4. Teiichi Okano (arr. Makiko Yamaguchi) : FURUSATO – Nostalgie

Yutaka SADO

Yutaka Sado, photo : Yuji HoriNé à Kyoto au Japon, Yutaka SADO étudie sous la tutelle de Leonard Bernstein et Seiji Ozawa.En 1989 il retient l’attention générale de la critique en recevant le premier prix au concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon.L’année suivante il prête main forte à Leonard Bernstein et Michael Tilson Thomas pour inaugurer le Pacific Music Festival de Sapporo au Japon. Il fait quelques temps partie des chefs d’orchestre rattachés à l’évènement, avant d’y revenir plus tard en tant qu’invité officiel. Directeur de l’Orchestre de Concert Lamoureux de Paris de 1993 à 2010, il a eu l’occasion, tout au long de sa carrière, de diriger des orchestres qui comptent parmi les plus célèbres au monde : le Berlin Philharmonic, le Bayerisches Staatsorchester, le Gewabdhausorchester de Leipzig, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, et l’Orchestre de la Suisse Romande.En 2005 il est nommé directeur artistique du Hyogo Performing Arts Center de Nishinomiya, dont il dirige également l’orchestre.

Nobuyuki TSUJII

Nobuyuki Tsujii, photo : Yuji HoriAveugle de naissance, Nobuyuki Tsujii est depuis longtemps convaincu qu’ « il n’existe aucune barrière infranchissable dans le monde de la musique. » Il fait des débuts remarqués à l’âge de 10 ans en accompagnant le Century Orchestra d’Osaka. A Varsovie en 2005, âgé d’à peine 16 ans, il reçoit le prix de la critique au 15ème concours international de piano Frédéric Chopin.Plus tard, en 2009, il obtient la médaille d’or au 13ème concours international Van Cliburn, dans la ville de Fort Worth au Texas.

Depuis ce succès il poursuit sa carrière dans le monde entier, en jouant notemment avec le BBC Philarmonic, et au festival de musique d’Aspen. La saison 2011/12 est marquée par ses débuts au Philarmonia Orchestra de Londres avec Vladimir Ashkenazy, et par son récital en solo au Carnegie Hall de New York. Âgé de seulement 23 ans, il a été soliste pour tous les plus grands orchestres du Japon, et travaillé avec des chefs d’orchestre tels qu’Eliahu Inbal ou Yutaka Sado.

Nobuyuki Tsujii a enregistré plusieurs disques pour avex-CLASSICS, Tokyo.
Official site http://www.nobupiano1988.com/

Ryosuke SUHO

Ryosuke SUHO est né en 1995 et a débuté le violon à l’âge de 7 ans. En 2008 lorsqu’il était en 1ère année de collège, il a été reçu 3ème au concours d’étudiants en musique du Japon. Puis, il a joué avec l’Orchestre Symphonique de Kyoto sous la direction de Naoto OTOMO.
En 2009, lors du Concours International pour Violon Kulturstiftung Hohenlohe il a remporté le 1er Prix, le Prix Virtuoso ainsi que le prix EMCY, prix européen des jeunes instrumentistes classiques.
En 2010, à Moscou, au Concours International de Violon David Oistrakh, il a reçu le 1er Prix et le Prix Spécial des Partenaires.
Sélectionné par l’association Young Prague – The International Music Festival, Il a rejoint le Prague Chamber Orchestra Without Conductor.
En 2011, il a obtenu le 1er Prix et le Prix du Public lors du concours Tokyo Music Competition
Actuellement, il est étudiant-boursier en 1ère année du Tokyo College of Music.

Le Super Kids Orchestra

En 2003, à l’initiative du centre culturel de la ville de Hyogo, est né un orchestre d’instruments à cordes composé d’enfants fréquentant les écoles élémentaire, les collèges et les lycées.
Monsieur Yutaka Sado, directeur artistique du centre, est également le chef d’orchestre de la formation.
Tous les ans, une audition sélectionne les artistes musiciens dans tous le Japon. Ils pratiquent alors fréquemment sous la direction de Monsieur Sado et notamment lors de stages d’été et lors des concerts qu’il dirige.
Pour le chef d’orchestre, l’important n’est pas simplement la technique, il réside surtout dans le partage du bonheur d’interpréter la musique avec les enfants.
En août 2011 Monsieur Sado a organisé un concert en bord la mer Negishi à Kamaishi, ville complètement détruite par le Tsunami du 11 mars 2011.
L’objectif de Monsieur Sado est que le Super Kids Orchestra ait une renommée mondiale. Ce concert en France, sera leur premier hors du Japon.

Orchestre JAPONAIDE

L’orchestre JAPONAIDE est composé principalement des membres bénévoles de l’Orchestre National de France, de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, de l’Orchestre de Paris, de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, de l’Orchestre Lamoureux, de l’Ensemble orchestral de Paris, ainsi que des étudiants du Conservatoire National Supérieur de Paris.

Chœur JAPONAIDE

photo : Akihiko KondohChoeur JAPONAIDE a été fondé dans le cadre du Concert de charité pour les sinistrés du séisme au Japon qui a eu lieu le 10 avril 2011 à l’UNESCO. Il est composé des chanteurs professionnels volontaires, réunis par le recrutement sur facebook, par la bouche à l’oreille parmi les milieux professionnels. Lors du concert du 11 avril, avec l’initiative du Choeur JAPONAIDE, tout le public a chanté « Sakura » et « Furusato »(le pays natal) en pensant fort à la région de Tôhoku.


Co-organizer : Comité du 3.11 Memorial Concert at UNESCO, Association internationale du personnel de l’UNESCO (AIPU/ISAU), Maison de la culture du Japon à Paris, JAPONAIDE
Haut Patronage : Délégation permanente du Japon auprès de l’UNESCO, Ambassade du Japon en France
Patronage : JAPAN AIRLINES, Canon France, Fondation Franco-Japonaise Sasakawa
Partenariat : National Federation of UNESCO Associations in JAPAN, Hyogo Performing Arts Center, La Maison franco-japonaise, avex-CLASSICS, Tokyo College of Music, Conservatoire Paris, Labo Love Japon, Paris Komatchi


Cette entrée a été publiée dans Français. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *