Concert caritatif pour soutenir les sinistrés du Japon

Une illuminante harmonie s’écoulait de la Chapelle Saint Jean, cette adorable église à la façade orangée, située au numéro 65 de la rue Daguerre, pendant la soirée du 16 avril. Dans cette rue, on retrouve toujours et étonamment les scènes de la vie quotidienne décrites dans le film « Daguerréotypes » d’Agnès Varda, avec ces alignements de commerces de proximité et une atmosphère chaleureuse et accueillante.
Le duo en scène, Naoko SAKAGAWA à l’hautbois et Yoko NAKAMOTO au piano nous a offert un moment d’une grande intensité, tant leurs performances nous ont secoués par l’alternance de tensions et de la douceur attendrissante, pour la Ballade de Chopin pour piano, ou nous ont faits voyager dans un monde d’apesanteur, tel un oiseau qui s’élève encore plus haut à l’encontre d’un ciel de plus en plus bleu, guidé par le chant du hautbois, pour la pièce de Kalivoda.
Le montant total des dons réunis s’est éleve à 1176.30 euros.
Nous remercions les deux musiciennes pour leur émouvant concert, la Chapelle Saint Jean pour leur chaleureux accueil, et toute l’audiance pour avoir uni leurs pensées pour les sinistrés du Japon.

Cette entrée a été publiée dans Français, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *