Japon : 11 mars 2011 : regard sur le cataclysme, le travail de volontaire et la reconstruction du pays #3

Une amie nous a prêté des sacs de couchage, une autre nous a offert des petites lampes électriques à alimentation manuelle, nous voilà prêts. Nos gros sacs à dos remplis de nourriture gênent les salariés qui partent travailler dans le centre de Tokyo. Il pleut et nous voilà en chemin pour prendre le bus à Shinjuku. Direction Sendai. L’autoroute nous conduit vers cette ville synonyme de catastrophe. Après avoir traversé avec émotion la région de Fukushima, et après 6 heures de route, voilà, nous y sommes.

(Lire la suite…)

Cette entrée a été publiée dans Français, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *