Le voyage du patrimoine « Dynamo-Fukushima » Nef du Grand Palais

Le troisième week-end de septembre se sont déroulées les « Journées européennes du Patrimoine » dont le thème était « Le voyage du Patrimoine ».
Cette année, durant deux jours, les 17 et 18 septembre 2011, les lieux culturels français (et européens) était gratuitement ouverts au public.

Pour l’occasion, l’artiste contemporain Yann Toma et son équipe de « Ouest Lumière » ont investi le « Grand Palais ». Ce bâtiment a été construit pour l’Exposition Universelle de 1900, période où l’énergie n’en était qu’à ses balbutiements.


Making of : Dynamo – Fukushima installation… par Rmn-Grand_Palais

L’œuvre créée par Yann Toma s’intitulait « Dynamo Fukushima ». C’était une installation interactive où le public participait à une expérience unique.
Il était invité à pédaler sur 240 vélos prêtés par la ville de Paris, pour produire de l’électricité symboliquement envoyée à Fukushima.

Durant ces deux jours 16.500 visiteurs se sont succédés sous la nef du « Grand Palais ». Ce fut le troisième lieu le plus populaire en France durant ce week-end des « journées du Patrimoine ».

Même si l’électricité n’a pas concrètement été envoyée à Fukushima chacun a pu penser à la situation au Japon, réfléchir à la relation entre l’énergie et l’environnement.
Les enfants et les adultes ont tous pédalés avec vigueur et force, comme si l’énergie était réellement envoyée au Japon.


En vélo sous la nef! Journées du patrimoine… par Rmn-Grand_Palais

A l’entrée du bâtiment, les visiteurs étaient accueillis par l’équipe de « Paris Komatchi ». Malgré la fraicheur et la pluie, vêtues de kimono, les membres ont reçus le public avec le sourire caractérisant l’optimisme japonais.

A la boutique, des cartes postales initiées par Miki Nitadori et fabriquées par les étudiants d’une école d’art étaient en vente. Des cartes dessinées par des enfants de Fukushima et des badges de l’association « Ringono » et de l’association « Japonaide » étaient également disponibles.
La recette des ventes s’est élevée à 2.883€. Les impressions et la fabrication des badges ont coûtés respectivement 146,31€ et 81,60€.
Les 2.655,09€ de bénéfices ont été reversés à « Ringono » qui va utiliser ces fonds pour ses activités au Nord du Japon.

Merci à tous les participants qui ont contribué à faire de cette performance un succès, ainsi qu’aux équipes du « Grand Palais » et de « Ouest Lumière », et à tous les bénévoles.


RMN
www.dynamo-fukushima.org
OUEST-LUMIERE
Ringono
Tsunagari Taiko Center
Paris Komatchi

Cette entrée a été publiée dans Français, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *