Solidarité pour la reconstruction de l’Est du Japon

Le 17 mars dernier étaient organisés au Temple du Marais un mini récital pour soutenir les régions frappées par le séisme, ainsi qu’une réunion d’informations sur l’état actuel des zones sinistrées. Malgré la pluie qui tombait par intermitence ce jour là, vous êtes nombreux à être venus et nous vous en remercions du fond du coeur.

La réunion avait des allures de cours magistral, diapositives à l’appui. Les intervenants se sont attachés à décrire l’avancée du projet de réimplatation des coquilles St-Jacques et des ascidies au large de Kinka dans la région de Sanriku-Ishinomaki, ainsi que le travail des volontaires sur place. Il était difficile de rester insensible devant certaines images, prises peu de temps après la catastrophe. Venus de Paris ou d’ailleurs, chacun a pu se rendre compte de l’ampleur de la tragédie. Si la reconstruction avance, la tristesse elle ne disparaîtra sans doute jamais.
Nous avons ensuite pu assister au concert prévu pour l’occasion, avec la soprano Ai Ito, et Paul Montagu au piano. Si le programme était essentiellement composé de chansons du répertoire français, la sélection des morceaux et l’interprétation particulièrement fine des deux musiciens ont pu rappeler à certains l’océan, des images de pêcheurs s’activant à leur tâche, des images du japon peu avant la catastrophe. C’est portée par une douce musique que s’est déroulée cette journée de commémoration, par laquelle nous souhaitions avant tout transmettre un message d’espoir. Un an après le séisme une nouvelle page de la reconstruction du pays semble se tourner, et en cette occasion notre voeu était que tous aient l’occasion de renouveler leurs prières pour le peuple japonais.

1500€ de dons ont été récoltés lors de l’évènement, qui seront envoyés aux régions sinistrées, par l’intermédiaire de l’association chrétienne de coordination des aides au Nord-Est japonais.

Cette entrée a été publiée dans Français, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *